Situation
de l’immobilier

La situation de l'immobilier se manifeste par la baisse des prix en France en 2014. Elle montre des signes de stabilité après que le gouvernement « aie retrouvé un certain sens de la réalité ». Cependant, à Paris, la situation de l’immobilier continue de se compliquer.

Marché immobilier
et contraintes

Souvent, la mauvaise santé du marché immobilier à Paris découle d’un manque de confiance des particuliers et des banques qui préfèrent encore contrôler et réduire les dépenses, le nombre d’acheteurs dans la région est toujours à la baisse.

Prix immobilier
et instabilité

Il est assez difficile de savoir exactement ce qui se passe sur le marché immobilier, à peine avons-nous entendu que les prix de l’immobilier sont en hausse, quelques jours après, un autre rapport sort pour suggérer une baisse de ceux-ci.

Trouver le prêt
qui convient

En pensant acheter un bien immobilier, vous chercherez certainement le meilleur prix. Pour ce faire, vous devez savoir quand commencer la négociation et quand s’arrêter, et vous familiariser avec le marché immobilier et le quartier.

Crédit immobilier

Le crédit immobilier est un financement par crédit attribué à camoufler tout ou une partie d'un achat immobilier, d'une opération de construction, ou des travaux sur un bien immobilier existant.

Le crédit immobilier est encerclé par la loi. L'encadrement du contrat en et des pratiques publicitaires en France est apparu en 1978. Le Code de la consommation propose les principes de distribution du crédit immobilier, sous l'angle de la protection des consommateurs-emprunteurs, par ses articles L. 312-1.

Il concerne la plupart du temps un logement ou un prêt habitat utilisé par le propriétaire soit pour sa résidence principale ou secondaire, soit pour le louer à un tiers. Il peut concerner aussi un immeuble de rapport dans sa majorité, ou encore de l'immobilier d'entreprise. Les SCPI : Société civile de placement immobilier, peuvent aussi y affecter. selon un point de vue technique, il existe plusieurs types de prêt : prêt amortissable, prêt in fine, prêt progressif ou dégressif, prêt palier et prêt modulable.

Prêt EDF

Prêt GDF

Prêt relais

Qu'est-ce qu'un prêt in fine ?

Le prêt in fine, contrairement au prêt amortissable, permet de garder inchangé le capital emprunté jusqu’au terme du crédit et de bénéficier d’un crédit d’impôt avantageux du fait des mensualités constituées des intérêts.

Dans un prêt in fine l'emprunteur ne rembourse le capital qu'à la fin, en une seule fois et les mensualités ne comprennent que des intérêts, calculés sur toute la durée sur la totalité du capital emprunté. En conséquence, le coût d'un prêt in fine est plus élevé qu'un prêt classique. Néanmoins, associé à un investissement locatif, la balance est renversée et le prêt in fine devient plus avantageu

Qu'est-ce que le prêt à taux zéro ?

Il s'agit d'un prêt immobilier sans frais de dossier et dont les intérêts sont à la responsabilité de l'État, donné sous conditions de ressource aux personnes n’ayant pas été propriétaires depuis au moins deux ans.

En effet, le prêt à taux zéro a pour rôle de faciliter l'acquisition ou l'amélioration de la résidence principale de l'emprunteur qui peut être soit un logement neuf ou presque neuf, soit un logement ancien avec travaux importants, dont le montant doit être toujours au minimum égal à 25 % du coût total de l’opération, ou dans le cadre de la vente de logements anciens du parc social (HLM ou SEM) selon certaines conditions.