En ces temps difficiles, les banques semblent très soucieuses en matière de prêt, que ce soit pour financer des projets professionnels ou des achats personnels. Grâce au développement des économies solidaires et circulaires, l’accès aux prêts, petits ou grands, est devenu plus facile. Actuellement, il existe d’autres options courantes de prêts personnels traditionnels. En effet, les emprunteurs peuvent se tourner vers des plateformes collaboratives qui permettent aux particuliers de s’emprunter indirectement de l’argent entre eux. Des prêts personnels sont donc disponibles.

Tout savoir sur le prêt collaboratif 

Un prêt collaboratif est un type de crédit financé indirectement par d’autres particuliers sans intervention bancaire. L’investissement est indirect, car l’investisseur investit au travers d’instruments financiers émis par le secteur. Ils ne prêtent pas d’argent directement aux particuliers. En Belgique, par exemple, le modèle du prêt direct entre particuliers n’est pas légalement possible. En effet, les offres publiques ne sont pas autorisées à des emprunteurs particuliers. Suivant l’article en vigueur 1892 du Code civil « Un prêt à la consommation est un accord dans lequel l’une des parties offre à l’autre la quantité de biens qu’elle dépense en usage, tandis que cette dernière les restitue de même type et de qualité ». Les prêts peuvent être proposés gratuitement ou moyennant des frais en appliquant un taux d’intérêt. En outre, lorsqu’il est direct, il se fait généralement entre amis ou membres d’une même famille. Il est basé sur la confiance et les parties ont tendance à omettre les formalités. Cependant, la prudence est de mise : par exemple, au-delà de 1 500 euros, un document écrit est exigé comme justificatif. Si vous êtes intéressé par ce type de prêt, veuillez consulter le site assurances-et-credits.com

Les avantages du prêt collaboratif 

Les prêts coopératifs présentent plusieurs avantages :

  • Un taux d’intérêt attractif

Si vous optez pour un crédit collaboratif, vous bénéficiez d’un TAEG (taux annuel effectif global) compétitif et cohérent avec votre profil. En effet, le TAEG est déterminé de manière impartiale en fonction de la documentation du prêteur et le degré de son risque.

  • Une supervision fiable par de professionnels

Demandé, un crédit en ligne personnel dans le cadre d’une plateforme collaborative ne signifie pas que l’emprunteur n’est pas assisté et suit son exemple. Il peut certainement contacter la plateforme par téléphone, par e-mail ou même par chat pour obtenir des conseils. Ainsi, les consommateurs disposent des informations dont ils ont besoin pour réaliser leurs projets.

Prêt collaboratif : les précautions à prendre

Dans le cadre d’un prêt familial, il est d’usage de penser qu’un simple accord verbal entre le prêteur et l’emprunteur est suffisant, mais ce n’est pas le cas ! Lors d’un prêt ou d’un emprunt d’argent, un certain formalisme doit être respecté, même si les deux parties viennent de la même famille. Cela évite les litiges ultérieurs entre les parties, ainsi que les litiges avec les héritiers. Quelle que soit votre situation, le mieux est de passer par une plateforme de prêt, surtout si votre prêteur est quelqu’un de proche, un membre de votre famille ou un ami. Vous pouvez également signer le contrat de prêt devant un notaire public. Même entre personnes d’un même cercle, le crédit collaboratif doit être formalisé pour éviter les malentendus, les tensions et l’échec éventuel du projet. Les conditions du prêt doivent être très claires, notamment.

Les conditions du prêt doivent être très claires surtout :

– Date de paiement.

– Le montant à verser : sans surprise.

– L’échéance du prêt : la date de remboursement doit être précise, même s’ils sont signés par deux connaissances.

– Sa rémunération : s’accorder sur des taux d’intérêt équitables pour les emprunteurs et des taux d’intérêt équitables pour les prêteurs.

Prêt collaboratif : comment procéder en ligne

Il est recommandé de faire une simulation de prêt coopératif sur la plateforme de prêt coopératif notamment pour la procédure en ligne avant de faire une demande de prêt. Dans ce cas, les emprunteurs reçoivent ainsi des instructions sur les coûts de crédit attendus, les taux de TAEG et les durées de remboursement possibles. De plus, la simulation de prêt permet à un emprunteur de vérifier l’adéquation entre ses biens empruntés et sa situation financière. Lorsqu’une personne souhaite financer un projet personnel tel que (mobilier, mariage, rénovation, mariage, formation, etc.) elle dépose une requête de prêt en ligne sur une plateforme collaborative qui analyse en détail le profil de l’emprunteur et ses besoins. En outre, il est important que le budget du prêteur lui permette de rembourser sa nouvelle dette sans tracas. La plateforme a également consulté la base de données d’inscription au crédit des particuliers de la Banque Nationale. Sans attendre trop longtemps l’emprunteur obtient une réponse.

Il leur suffit de fournir les pièces justificatives requises et de signer le contrat par voie numérique. Ensuite, l’argent a été transféré sur son compte bancaire. Les mensualités du premier mois sont versées 1 mois après l’octroi du crédit et se règlent par prélèvement automatique. Par conséquent, l’emprunteur doit s’assurer que le compte bancaire correspondant est fourni.